Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/02/2015

LES CONTES DU SAMOURAI

LES CONTES.jpgPleines de poésie, ces nouvelles vous transportent avec légèreté dans l'authenticité d'une époque marquante du Japonqu'est le XVII siècle. L'age des provinces en guerres touche à sa fin et les derniers puissants daïmios luttent pour l'unification du Japon.

l'issue de chaque histoire est teintée d'une morale philosophique qui reste d'actualité faisant évoquer les morales des fables de la Fontaine.

Merci à Baptiste Tavernier, pratiquant de naginata, pour cette traduction d'une haute tenue d'écriture. 

23/01/2015

FESTIVAL AIGUES-MORTES "AUTOUR DU JAPON" 31-01 et 01/02/2015

P7058094.JPGPour tout savoir de ce festival qui se déroulera en la citée d'Aigues-Mortes.

- Festival Japon programme.pdf

- Festival Japon cinéma.pdf

19/12/2014

LES 7 SAMOURAI EN VERSION INTEGRALE

12917-product.jpgVoilà de quoi réjouir les cinéphiles pour les longues soirées des vacances de noël ou les dojo sont fermés.

La version "intégrale" des Les Sept Samouraïs (3H45) qui a rarement été projetée et comportant l'entracte musical scindant le film en deux parties viens de sortir en DVD et Blu-ray aux éditions Wild Side.

Wild Side s'est spécialisé en autre dans sa collection "les introuvables" de la diffusion de films asiatiques et en particulier de films sur l'univers du Japon médiéval : la guerre des espions, les 11 guerriers du devoir, la série complète du "Loup solitaire à l'enfant", le mont Fuji et la lance ensanglantée, ken d'après la nouvelle de Mishima, etc. 

C'est chez eux que le récent coffret sur Myamoto Musashi est sortis. http://www.wildside.fr/

05/12/2014

MIYAMOTO MUSASHI DE TOMU UCHIDA (INTEGRALE DES 6 FILMS)

51d9V27BdSL._AA160_.jpgLe coffret de Tomu Uchida sur M Musashi.

Cette adaptation est la plus fidèle au roman de E Yoshikawa avec une vision du "mythe" bien plus humaine que celle de H Inagaki.

Nous entrainant dans les tréfonds de l'âme humaine, le réalisateur décrit avec brio les tourments intérieurs de ce personnage romancé hors du commun qui a et fait encore rêver bon nombre d'apprentis kenshi.

Servi par le visage si particulier de Kinnosuke Nakamura qui semble souvent être "au bord de la folie", ces six films sont soutenus par une esthétique propre au réalisateur entre scènes en clair obscur dignes des peintres italiens et dégradés de gris façon sumi-e.

A voir et à s'offrir pour Noël.

28/11/2014

"MIYAMOTO MUSASHI" DE TOMU UCHIDA L'INTEGRALE (6 DVD)

51d9V27BdSL._AA160_.jpgPour votre noël... (parution le 3 décembre)

Miyamoto Musashi par le réalisateur du "mont Fuji et la lance ensanglantée" et le "passage du grand bouddha". T Uchida est considéré comme un spécialiste du jidai-geki (時代劇, genre théâtral, cinématographique et télévisuel japonais ayant pour thème les œuvres historiques consacrés à l'histoire médiévale du Japon.) 

21/11/2014

"KA TA" DE CELINE MINARD OU LE IAIDO ROMANCE

index.jpg

A découvrir pour le style d'écriture et le rendus des kata du S-Iaïdo

"Quand une romancière se donne la contrainte des kata de seitei iai pour composer un recueil de nouvelles, brèves comme un kata de sabre, cela donne le petit recueil "Ka Ta" de Céline Minard" (un pratiquant lecteur)

Le kata est un entraînement formel dans lequel un sabreur se défend contre des adversaires imaginaires. C'est une chorégraphie de la violence, établie et fixe, minutieusement codifiée, qui doit être exécutée en un temps donné.

Encadrés par deux saluts, les douze chapitres de ce livre respectent rigoureusement les mouvements des douze kata communs aux différentes écoles de sabre japonais.

Mais qu'arrive-t-il quand la littérature s'immisce dans la pratique du combat, que l'atmosphère se charge, que la terre colle aux pieds et que l'ennemi imaginaire est soudain incarné ?

Céline Minard réussit ici encore le tour de force de s'incorporer les codes d'un imaginaire extralittéraire (après le western, c'est le tour du sabre japonais) dans une langue qui en retour se laisse imprégner par leur force et leur violence.

14/11/2014

HOKUSAI PARIS GRAND PALAIS 01/10/2014 - 18/01/2015

affichehokusai.jpgPour ceux qui se rendent au Ken No Michi.

Katsushika Hokusai (1760-1849) est aujourd’hui l’artiste japonais le plus célèbre à travers le monde. Son oeuvre peint, dessiné et gravé incarne la spiritualité et l’âme de son pays, particulièrement ses estampes de paysages, synthèse remarquable entre les principes traditionnels de l’art japonais et les influences occidentales.
Conçue en deux volets, l’exposition présente 500 oeuvres exceptionnelles, dont une grande partie ne quittera plus le Japon à compter de l’ouverture du musée Hokusai, à Tokyo en 2016. 
Exposition organisée par la Réunion des musées nationaux – Grand Palais. http://www.grandpalais.fr/fr/evenement/hokusai

LA DANS DES FORMES - TEXTILES DE SAMIRO YUNOKI (08/10/2014-12/01/2015)

entete_samiro.jpgPour ceux qui se rendent au Ken No Michi.

L’exposition marque l’entrée dans les collections de 72 pièces données par l’artiste Samiro Yunoki au musée national des arts asiatiques - Guimet.

Elle reflète la variété de son œuvre qui allie savoir ancestral et vision moderne, tant dans les techniques et matériaux employés que dans les motifs décoratifs eux-mêmes.

Samiro Yunoki est né le 17 octobre 1922 à Tokyo dans le quartier de Tabata, très fréquenté par les artistes et les écrivains. Issu d’une famille d’artistes, il s’oriente naturellement vers des études d’histoire, d’art et d’esthétique au sein de l’université de Tokyo, malheureusement interrompues par la Seconde Guerre mondiale. Ce n’est qu’après la guerre, en 1946, que Samiro Yunoki, démobilisé,  rejoint le musée Ohara à Kurashiki dans la préfecture d’Okayama, lieu de naissance de son père et important centre de l’école Mingei (abréviation de minshuteki kogeï, signifiant « artisanat » ou « art populaire »). C’est à ce moment qu’il commence à s’intéresser au travail sur textiles de Keisuke Serizawa ainsi qu’au Kogei no michi (« techniques artisanales ») de Sôetsu Yanagi (1889-1961). Serizawa (1895-1984), avec ses amis potiers Hamada et Xawaï ainsi que et le graveur Munakata, fait partie des membres fondateurs du mouvement pour le renouveau de l’art populaire, animé par le pionnier Yanagi.
En 1947, Yunoki devient l’élève de Serizawa et se spécialise alors dans l’art textile et plus particulièrement la teinture. C’est Serizawa qui lui apprend à appliquer les pochoirs et la pâte de riz afin de réaliser des teintures en réserve. En 1950, il commence à enseigner à l’université d’Arts et Technique de Joshibutsu à Tokyo, université dont il sera nommé président en 1987.
En 1955, sa première exposition personnelle a lieu à la galerie d’arts et traditions populaires Takumi à Tokyo. Suivront de très nombreuses autres expositions dans le monde entier.

http://www.guimet.fr/fr/accueil/33-francais/expositions/1025-la-danse-des-formes-textiles-de-samiro-yuniko

02/08/2014

EXPOSITION A AUBENAS "SECRET DE CALLIGRAPHIE" JSQ 21/09/2014

ob_14d919_2014-08-01-18-17-56.jpgMaître AKEJI, peintre japonais contemporain présentera 50 œuvres, et, le photographe Hervé DESVAUX 80 photographies réalisées dans l’ermitage de l’artiste situé dans les montagnes prés de Kyoto, privilège exceptionnel accordé par maître Akeji.

Né à Kyoto en 1938, il est initié dès l’enfance, par un aïeul retiré dans les montagnes, aux arts martiaux, à la peinture et la calligraphie. Tout en s’insérant dans la tradition de la calligraphie telle que la connaît l’occident, il a restauré de très anciennes traditions japonaises. A partir de plantes ou de minéraux, il élabore des pigments qu’il utilise pour travailler ses supports, papier, étoffe bois ou pierre, et tracer ses idéogrammes. Son œuvre est emblème entre l’homme et la nature.

Un article présentant le parcours de maître Akeji : http://ronin-des-bois.over-blog.com/2014/08/akeji-sumiyoshi-le-tresor-vivant-des-montagnes-de-kuramayana.html

 

ob_6f316a_collection-006.jpgDepuis 1970, elle voyage dans le monde entier. Dans le même temps, le photographe Hervé DESVAUX exposera 80 photographies réalisées dans l’ermitage de l’artiste situé dans les montagnes prés de Kyoto, privilège exceptionnel accordé par maître Akeji d’accueillir un photographe et lui permettre ainsi de dévoiler certains de ses secrets.

 

Afin d’être en communion avec ce dernier, et à partir de son travail noir et blanc argentique, le photographe a voulu lui aussi retrouver une tradition ancestrale et présentera une partie de ses tirages réalisés en héliogravure au grain.

ob_e77acc_2014-08-01-21-12-56.jpg

 

Le site de l'expo : http://www.aubenas-vals.com/agenda-ardeche/exposition-secrets-de-calligraphe-maitre-akeji-et-herve-desvaux-514655/

 

04/07/2014

LE CONTE DE LA PRINCESSE KAGUYA

kaguya_aff_FR.jpgViens de sortir en salle. Une esthétique dépouillée qui vous entraine dans une poésie digne des meilleurs haiku de Basho.

Ce long métrage est l'adaptation d’un conte populaire japonais le coupeur de bambou, un des textes fondateurs de la littérature japonaise dans lequel une minuscule princesse, Kaguya, "la princesse lumineuse", est découverte dans la tige d'un bambou. Elle devient très vite une magnifique jeune femme que les plus grands princes convoitent : ceux-ci vont devoir relever d’impossibles défis dans l’espoir d’obtenir sa main. Il s’agit là du 5ème long métrage d’Isao Takahata, 14 ans après son dernier film Mes Voisins les Yamadas. Pour ce film, Isao Takahata a privilégié une esthétique singulière, les personnages dessinés au fusain évoluant dans des décors au fini d’aquarelle