Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/12/2013

BUDO : LA QUETE DU GESTE PARFAIT

Kyudo-gestuelle.jpgSi lors des premières années, le pratiquant d’art martial est motivé par la recherche de la puissance, du combat et l’idée d’être plus fort, avec les années d’études c’est la recherche intérieure qui prime. Cette recherche va s’orienter vers le geste parfait. C’est une quête parfaite puisque sans fin.

http://fudoshinkan.eu/budo-la-quete-du-geste-parfait/



"Pour ce préparer à la nouvelle année et son cortège de bonnes résolutions"

13/12/2013

CHOISSIR UN BON PROFESSEUR

enseignement-professeur-eleve-150x150.jpgSi le conseil de trouver un bon professeur semble évident, reste encore à le définir. La réponse ne s’attache pas uniquement aux arts martiaux, mais elle est valable dans tous les cas de figures car il s’agit non pas d’une technique mais de transmission.

http://fudoshinkan.eu/choisir-un-bon-professeur/

29/11/2013

ETRE RONIN AUJOURD'HUI

Image1.jpgUn blog à découvrir avec des réflexions de fond qui peuvent surprendre ou déranger mais ne peuvent laisser indifférent : http://fudoshinkan.eu car n'oublions pas qu'"Apprendre sans réfléchir c'est l'obscurité et réfléchir sans apprendre est hasardeux".

Pour commencer un article sur le status de Ronin en 2013, le samouraï sans maitre.

"Pour connaître ... les considérations partisanes, les guéguerres de pouvoir, les défenses de pré-carré", le status de Ronin est aussi le mien maintenant car comme l'écrit F Briouze : "Personne ne peut dicter sa loi au ronin car le ronin accepte ou non son argent (sa servitude). Le samouraï (le pratiquant moderne soumis bien souvent à la servitude du mono-senseisme), lui doit accepter les ordres et approuver les guerres de son chef ou faire comme si...".

http://fudoshinkan.eu/etre-ronin-aujourdhui/

(calligraphie du ronin : la vague en haut, l'homme en bas)



08/11/2013

LES VOIES DE LA PERDITION

sentier.jpgUn lien vers le blog personnel de M-SENZIER, pratiquant d'aikido et d'iaido entre autre. Un blog d'un passionné que j’apprécie beaucoup pour son esprit toujours alerte et les bons moments de pratique commune au sabre. A lire aussi certains de ses textes que j'ai mis en ligne sur le blog de la CRKDR L-Roussillon, colonne de droite "Esprit-martial".


Un texte du 13 septembre 2013 : "La progression sur la Voie du Budo peut être comparée à un chemin de vie sur lequel s'engage le pratiquant. À chaque croisée de chemins, un choix s'impose pour la direction à prendre..." http://shindoaikiryu.blogspot.fr/2013/09/les-voies-de-la-perdition.html?spref=fb

23/11/2012

PATRICK EDLINGER, UN HOMME DE "BUDO" A SA MANIERE

r-PATRICK-EDLINGER-MORT-large570.jpgLe 16 novembre 2012, Patrick Edlinger est décédé à 52 ans.

A sa manière il était un homme de budo comme il définissait lui-même sa Voie, son Do, l'escalade en solo :
- "L'intérêt c'est d'être esthétique. D'être le plus harmonieux possible."
- "On n'a rien de plus que les autres. On à une passion, on la travaille, mais on est tout à fait normaux."
- "Tu as une prise de conscience des plaisirs simples qui suffisent très bien pour pouvoir vivre."

18/11/2011

ONUMA Hideharu "L’ESSENCE DU KYUDO"

51jI+nBoGeL._SS500_.jpgLe kyüdo ne peut pas réellement nous changer, mais c’est nous seuls qui pouvons nous changer nous-mêmes.

Le kyüdo est une métaphore de la vie. Le tir est simplement le reflet de ce que nous sommes vraiment ; ce que nous sommes dans la vie, c’est ce que nous serons en tirant. Tirer révèle la vérité, et à ce moment, il n’y a pas de moyens de cacher aux autres ce dont je suis réellement capable. En fin de compte je dois tirer, et quand je le fais, n’importe qui peut voir ce que je suis véritablement.

 Je n’ai pas d’excuses, pas d’échappatoire en face de la vérité, personne d’autre à blâmer que moi quand le tir ne vas pas. C’est très humiliant de savoir cela, mais l’humilité nous aide à contrôler notre Ego.

La suite dans la rubrique "Esprit martial".

04/11/2011

ZEN ET ARTS MARTIAUX

 

Capture.PNGLes Arts Martiaux plus le Zen forment le Budo japonais. Le budo japonais s’est développé en relation directe avec l’éthique, la philosophie et la religion, et sans aucun rapport avec le sport. Le sport et les arts martiaux sont différents.

Dans le sport, il y a le temps. Dans les arts martiaux, il n’y a que l’instant. Dans le domaine sportif, la technique (waza) et l’activité (ki) sont très importantes, alors que, dans le véritable budo, l’art de la protection de soi et l’action passive de « saisir » (saisir le moment) sont les éléments essentiels.

Auparavant, du temps des samouraïs, il y avait le respect de la méditation : avant l’action, on se concentrait en zazen. Concentration puis action. Pour que l’action soit juste, il faut que la méditation la précède et coexiste à elle. Alors seulement se dévoile la vraie liberté.


Retrouver l'article complet dans la rubrique "Esprit martial"